Une journée inoubliable 11 novembre 1918

23,00

Christian Brun a exercé le métier d’instituteur dans le département des Hautes-Alpes.
Très attaché à son village natal, Le Bersac, il en a dirigé la vie communale durant trois mandats, tout en œuvrant dans diverses associations locales. Le site Internet «lebersac.com» qu’il a créé, permet de visiter ce charmant village : patrimoine, flore, événements…
Enfin, sa rencontre avec des courriers, d’un siècle d’existence, lui permet de faire revivre les habitants de quelques villages voisins, tout en montrant ce que fut cette « drôle de guerre », dont l’une des conséquences sociales concerne l’association des pupilles de l’enseignement public, présente dans tous les départements.
Christian Brun poursuit son engagement en assumant la présidence des PEP ADS (Association territoriale des Pupilles de l’enseignement public des Alpes du sud).
Marie-Christine Renaud
Courriers de quatre soldats
Antonin et ses frères sont mobilisés. Leurs courriers se croisent sans jamais relater les combats sanglants. On suit les mouvements des troupes en France et à l’étranger, on partage les activités quotidiennes à la ferme de Montclus, on attend, on espère, jusqu’au jour de la délivrance.

Mémoires d’un prisonnier de guerre
Lucien est déjà sous les drapeaux. Dans son journal de bord, qu’il écrit pendant sa captivité, il raconte le début des hostilités. On participe à sa vie de poilu, le poids du sac à dos, les longues marches, les embuscades. On entend le sifflement des obus, le claquement des mitrailleuses jusqu’à cet instant fatidique où s’arrêtent à la fois son récit ainsi que son expérience du feu.

Description

Christian Brun a exercé le métier d’instituteur dans le département des Hautes-Alpes.
Très attaché à son village natal, Le Bersac, il en a dirigé la vie communale durant trois mandats, tout en œuvrant dans diverses associations locales. Le site Internet «lebersac.com» qu’il a créé, permet de visiter ce charmant village : patrimoine, flore, événements…
Enfin, sa rencontre avec des courriers, d’un siècle d’existence, lui permet de faire revivre les habitants de quelques villages voisins, tout en montrant ce que fut cette « drôle de guerre », dont l’une des conséquences sociales concerne l’association des pupilles de l’enseignement public, présente dans tous les départements.
Christian Brun poursuit son engagement en assumant la présidence des PEP ADS (Association territoriale des Pupilles de l’enseignement public des Alpes du sud).
Marie-Christine Renaud
Courriers de quatre soldats
Antonin et ses frères sont mobilisés. Leurs courriers se croisent sans jamais relater les combats sanglants. On suit les mouvements des troupes en France et à l’étranger, on partage les activités quotidiennes à la ferme de Montclus, on attend, on espère, jusqu’au jour de la délivrance.

Mémoires d’un prisonnier de guerre
Lucien est déjà sous les drapeaux. Dans son journal de bord, qu’il écrit pendant sa captivité, il raconte le début des hostilités. On participe à sa vie de poilu, le poids du sac à dos, les longues marches, les embuscades. On entend le sifflement des obus, le claquement des mitrailleuses jusqu’à cet instant fatidique où s’arrêtent à la fois son récit ainsi que son expérience du feu.

Informations produit

Auteur(s)

Christian Brun

Nombre de pages

272

Finition

Dos carré collé PUR

N°ISBN

978-2-36142-068-0

Format (cm)

16x23

Poids (g)

0.550

ut et, eleifend dolor Aenean id, ut lectus