Marquages, inscriptions, graffiti, peintures murales militaires en Briançonnais et Haute-Ubaye

40,00

Avec le re-déploiement des forces armées, les Chasseurs Alpins ont quitté Briançon et Barcelonnette. La longue tradition de la présence des troupes alpines en Briançonnais et Ubaye se trouve ainsi interrompue. Seules restent les traces de leur passage. Certes, fortifications et casernements en sont les plus visibles. Toutefois les marquages, inscriptions, graffiti et peintures murales en sont aussi de poignants témoignages.
Ce livre vient donc à point nommé pour les maintenir en mémoire et les faire survivre. Sans être exhaustive, la revue qui en est faite avec près de 1000 photos est fort complète. L’Homme n’existerait-il que par les traces qu’il laisse derrière lui ? Des pierres qui témoignent, des murs qui racontent, … pour que perdure le souvenir de nos Chasseurs Alpins.

Description

Avec le re-déploiement des forces armées, les Chasseurs Alpins ont quitté Briançon et Barcelonnette. La longue tradition de la présence des troupes alpines en Briançonnais et Ubaye se trouve ainsi interrompue. Seules restent les traces de leur passage. Certes, fortifications et casernements en sont les plus visibles. Toutefois les marquages, inscriptions, graffiti et peintures murales en sont aussi de poignants témoignages.
Ce livre vient donc à point nommé pour les maintenir en mémoire et les faire survivre. Sans être exhaustive, la revue qui en est faite avec près de 1000 photos est fort complète. L’Homme n’existerait-il que par les traces qu’il laisse derrière lui ? Des pierres qui témoignent, des murs qui racontent, … pour que perdure le souvenir de nos Chasseurs Alpins.

Les marquages, inscriptions, graffi ti, peintures murales militaires relèvent parfois, et même peut-être assez rarement, de la Grande Histoire.
Par contre, ils nous disent et racontent les heurs et malheurs de ces soldats en garnison, de ces combattants de lʼarmée régulière ou de lʼombre,
de ces prisonniers et de ces punis, de ces bâtisseurs et de ces défenseurs, des vainqueurs comme des vaincus, des blessés et des tués,
des fusillés et des morts au champ dʼhonneur ; la plupart illustres inconnus mais qui par leur petite histoire ont contribué à ce que la Grande
ait été ce quʼelle fut. Du nom gravé maladroitement à la fresque grandiose couvrant un pan de mur entier, des pensées « philosophiques »
dont un tirailleur algérien a couvert les murs de son cachot au « vive la classe » quʼa tracé dʼun crayon hésitant un bidasse soupirant après
la « fuite » (il compte encore 385 au jus !), du dessin satirique à lʼévocation épique, de lʼillustration dʼune chanson coquine à celle dʼun
refrain enfantin, des devises patriotiques aux insignes et emblèmes des unités voire des batteries, des épitaphes grandiloquentes aux plaques
commémoratives les plus simples, du monument défi ant le temps au graffi ti aujourdʼhui à demi effacé presque illisible, ce nʼest ni la grande
ni la petite histoire mais lʼHistoire tout court qui sʼest bâtie.

Informations produit

Auteur(s)

Philippe Lachal - Clotilde Niederlender

Nombre de pages

320

Finition

reliure carton

N°ISBN

9782915493924

Format (cm)

21x30

Poids (g)

1.600

Phasellus Aliquam ultricies consectetur porta. quis, vulputate, risus