Des ascensions oubliées ?

26,00

Le présent ouvrage vise  à faire le point sur le déroulement des opérations de la cartographie d’État-Major au XIXe siècle (feuille n° 189 de Briançon) dans l’un des massifs les plus sauvages des Alpes à l’aide de documents inexploités jusqu’alors.

Description

De récentes recherches menées par un groupe d’amateurs d’histoire locale, véhiculées par une longue série de conférences visaient à démontrer que la première de la Barre des Écrins n’avait pas été faite par Whymper, Moore, Walker, Croz et Almer en 1864, mais en 1853 par les officiers topographes chargés des opérations de la feuille de Briançon de la carte d’État-Major de 1866. Ces topographes auraient également accompli l’ascension de la plupart des hauts sommets du massif avant que ces dernières ne soient totalement oubliées. La lecture partiale et partielle des documents d’archives ainsi que les nombreuses erreurs méthodologiques qui émaillaient ces recherches nous ont poussés à nous pencher sur le sujet. L’étude exhaustive et approfondie des sources disponibles au Service Historique de la Défense ainsi que l’exploitation de documents inédits de l’Institut Géographique National démontrent que loin d’être oubliées, ces ascensions n’ont simplement jamais été faites par ces topographes. Le présent ouvrage vise également à faire le point sur le déroulement des opérations de la cartographie d’État-Major au XIXe siècle (feuille n° 189 de Briançon) dans l’un des massifs les plus sauvages des Alpes à l’aide de documents inexploités jusqu’alors.

Michèle Janin-Thivos, maître de conférences honoraire en histoire moderne à Aix Marseille Université MMSH, agrégée d’Histoire, docteur en histoire moderne.
Michel Tailland, maître de conférences honoraire en anglais à l’université du Sud Toulon/Var, docteur en histoire contemporaine.

Informations produit

Auteur(s)

Michel TAILLAND - Michèle JANIN-THIVOS

Nombre de pages

106

Finition

reliure carton

N°ISBN

978-2-36142-099-4

Format (cm)

19x28

Poids (g)

0.560

Lorem libero fringilla facilisis quis venenatis,