Julien le radelier

13,50

« Radelier », c’était un métier qui permettait le transport de troncs d’arbres par flottage sur les cours d’eau. Assemblés en radeaux, les billes de bois étaient dirigées par des hommes appelés aussi « flotteurs de bois ».
Cette activité, pratiquée depuis le moyen âge, participait au développement économique des Hautes-Alpes. La générosité de sa forêt fournissait un bois très apprécié pour la construction navale.
Ce métier a progressivement disparu à la fin du XIXe siècle avec l’arrivée du chemin de fer.
L’auteur impressionné par la reconstitution historique de ces descentes en radeau sur la Durance, imagine la vie, d’un de ces radeliers
Julien Radel, au nom prédestiné, aurait pu naître à Réotier, petit village surplombant la Durance, de parents fermiers, en 1856.
Très documenté sur cette question, dans une écriture simple, le narrateur retrace les aventures de ces hommes courageux qui pratiquaient un métier dur et dangereux pour faire vivre leur famille.

Les dessins sont de Sophie, une des petites filles de l’auteur.

Catégories : ,

Description

« Radelier », c’était un métier qui permettait le transport de troncs d’arbres par flottage sur les cours d’eau. Assemblés en radeaux, les billes de bois étaient dirigées par des hommes appelés aussi « flotteurs de bois ».
Cette activité, pratiquée depuis le moyen âge, participait au développement économique des Hautes-Alpes. La générosité de sa forêt fournissait un bois très apprécié pour la construction navale.
Ce métier a progressivement disparu à la fin du XIXe siècle avec l’arrivée du chemin de fer.
L’auteur impressionné par la reconstitution historique de ces descentes en radeau sur la Durance, imagine la vie, d’un de ces radeliers
Julien Radel, au nom prédestiné, aurait pu naître à Réotier, petit village surplombant la Durance, de parents fermiers, en 1856.
Très documenté sur cette question, dans une écriture simple, le narrateur retrace les aventures de ces hommes courageux qui pratiquaient un métier dur et dangereux pour faire vivre leur famille.

Les dessins sont de Sophie, une des petites filles de l’auteur.

Informations produit

Auteur(s)

Michel BARBAUT

Nombre de pages

110

Finition

Dos carré collé

N°ISBN

978- 2-36142-028-4

Format (cm)

15x21

Poids (g)

0.155

Phasellus diam mi, venenatis, ut Aenean tempus