Vallée de la Clarée

25,00

Il est des archétypes, qui à peine évoqués, sont capables de soulever les voiles les plus épais, pour faire place à l’évidence, tout simplement. Ainsi, la vallée de la Clarée a cette faculté de faire jaillir dans les pensées de celui qui l’a déjà croisée, le souvenir vivace d’une nature originelle : les odeurs giclent, les couleurs explosent, le grondement des cascades et le chuchotement d’un ru tranquille sourdent. Elle ne tire pas sa force de la démesure mais de la simplicité. Sa beauté est sans fard, fine et intelligente, s’appuyant à merveille sur les saisons pour se changer, s’habiller des verts les plus subtils, se parer d’aiguilles d’or ou se couvrir d’un manteau de nacre…

Catégories : ,

Description

Il est des archétypes, qui à peine évoqués, sont capables de soulever les voiles les plus épais, pour faire place à l’évidence, tout simplement. Ainsi, la vallée de la Clarée a cette faculté de faire jaillir dans les pensées de celui qui l’a déjà croisée, le souvenir vivace d’une nature originelle : les odeurs giclent, les couleurs explosent, le grondement des cascades et le chuchotement d’un ru tranquille sourdent. Elle ne tire pas sa force de la démesure mais de la simplicité. Sa beauté est sans fard, fine et intelligente, s’appuyant à merveille sur les saisons pour se changer, s’habiller des verts les plus subtils, se parer d’aiguilles d’or ou se couvrir d’un manteau de nacre. Et tout ceci dans l’innocence d’une jeune fille s’ouvrant à la vie. Tout au moins, pourions-nous le croire. Car elle a de la mère aussi. De la mère quand on voit ses lacs, qu’elle porte comme on porte une marmaille. Une mère quand elle lance vers le ciel comme pour mieux respirer, les aiguilles des Cerces et qu’elle tient par la main la vallée Étroite, sa petite sœur. Une mère enfin, offrant son ventre aux fleurs les plus belles, laissant rouler sur ses épaules une eau venant de toute part.
Poser son regard sur un tableau aussi bien réussi, c’est un peu boire à la source de l’essence même du monde. Oser l’image pour que perdure l’instant magique, c’est s’offrir un grand privilège, mais c’est aussi la volonté de continuer au travers du partage, d’écrire avec les yeux, d’entendre avec le cœur.
Il est encore des lieux où la matière peut devenir verbe.

Informations produit

Auteur(s)

Gérald Lucas

Nombre de pages

64

Finition

reliure carton

N°ISBN

978-2-915493-81-8

Format (cm)

30x21

Poids (g)

0.600

et, dolor. vulputate, eget neque. lectus efficitur. id,