Le Massif de la Vanoise

25,00

La Vanoise, c’est un univers. Un univers dense et fragile à la fois. Un univers pétri de beauté, traversé de paradoxes, innervé de mémoire, où se croise et se décroise une multiplicité de traces qui ne se révèlent pas d’emblée. Pour en pénétrer le secret, il faut les clés d’un regard sensible, les clés d’un cœur ouvert.

Catégories : ,

Description

La Vanoise, c’est un univers. Un univers dense et fragile à la fois. Un univers pétri de beauté, traversé de paradoxes, innervé de mémoire, où se croise et se décroise une multiplicité de traces qui ne se révèlent pas d’emblée. Pour en pénétrer le secret, il faut les clés d’un regard sensible, les clés d’un cœur ouvert.

La Vanoise, c’est un massif montagneux à la lisière de l’Italie, à la lisière du ciel, où la création du monde a laissé son empreinte : glaciers silencieux, cimes effilées, tendres combes…

La Vanoise, ce sont aussi deux artères qui déchirent la montagne. Deux vallées, la Tarentaise et la Maurienne, qui se comportent en soeurs ennemies depuis des temps immémoriaux, où l’histoire a laissé son empreinte : tradition pastorale, clochers baroques, forts massifs…

La Vanoise, c’est un Parc National. Pas n’importe lequel, le premier créé en France, celui qui fut à l’origine du Ministère de l’Environnement. Cet illustre pionnier ouvre les bras sur un espace en suspens, une nature à l’état sauvage qui échappe pour quelques temps encore à la folie dominatrice et destructrice des humains. Un espace dilaté de respiration, de liberté, de vie, au creux duquel s’écrivent les traces des habitants des lieux :sabots, plumes, pétales… Un espace de fascination où la rencontre improbable entre l’humain, l’animal, le végétal et le minéral est permise. Où l’être humain, s’il sait se montrer concave, c’est à dire réceptif  et respectueux, s’il montre patte blanche, est admis dans la danse de l’univers. Un espace d’échappées belles.

Cependant, le miracle de la rencontre est fragile. Si le glacier, l’animal, l’oiseau, l’agriculteur, le scientifique et le randonneur croisent leurs itinéraires en Vanoise, ils croisent également leurs enjeux souvent contradictoires. L’amateur de poudreuse détruit les igloos de protection du tétras-lyre, l’aigle se prend les ailes dans les fils électriques, la marmotte répand des pierres dans les prés de fauche… La Vanoise n’est pas un musée statique. C’est un territoire en équilibre toujours reconstruit, où différentes formes de vie se côtoient, toutes liées à la montagne.

Informations produit

Auteur(s)

Alexis Nouailhat

Nombre de pages

64

Finition

Reliure carton

N°ISBN

978-2-915493-91-7

Format (cm)

30x21

Poids (g)

542

elementum leo. lectus velit, at nunc Praesent libero id, amet,